miel

...
par Cécile B

nougat tendre

C'est pas parce qu'on n'est plus des enfants qu'on n'a plus le droit de manger du nougat, bien au contraire....

...
par Cécile B

muffins aux myrtilles et citron

Des muffins pour le petit-déjeuner, des muffins pour le goûter, des muffins au dessert, des muffins avec le café, des...

...
par Cécile B

poulet à la bière, à la moutarde et au miel

Qu'est-ce qui pourrait être meilleur présage de régal qu'une recette qui liste des cuisses de poulet, de la bière, de...

...
par Cécile B

salade lyonnaise

Les Lyonnais ne sont pas les derniers quand il s'agit de bons petits plats généreux. Preuve en est avec la...

...
par Cécile B

tartiflette aux légumes

Une tartiflette... avec des légumes ? Nous parlons bien de la tartiflette, ce plat de pommes de terre, de lardons...

...
par Cécile B

bouchées de foie gras, mangue et pain d'épices

Si vous cherchiez une idée d'accompagnement apéritif ou d'entrée qui sorte un peu de l'ordinaire, vous allez pouvoir en mettre...

...
par Cécile B

terrine de fromages aux fruits secs

On aime bien les terrines parce qu'on peut les préparer à l'avance et se consacrer à autre chose ensuite. Celle-ci...

...
par Cécile B

Tarte Tatin d'endives

Si vous êtes à la recherche d'une petite entrée sympa qui change un peu de l'ordinaire, pas trop compliquée à...

...
par Cécile B

biscuits gingerbread

Oh, voilà qui évoque tout de suite les fêtes de fin d'année et les goûters à rallonge des après-midis d'hiver,...

...
par Cécile B

éclairs au chocolat healthy

C'est dangereux, un éclair au chocolat. Il est là, joliment disposé sur une assiette, tout doré, bien gonflé et nappé...

...
par Cécile B

tajine de poulet aux mirabelles

Voici la recette d'une rencontre inattendue entre la Lorraine et le Maghreb : un délicieux tajine aux mirabelles ! Tous...

...

madeleines au chocolat

Si facilement reconnaissables avec leur forme unique en coquillage, moelleuses à souhait, les madeleines séduisent généralement les petits et les...

miel

Merveilleuses petites abeilles, qui dédient leur vie entière à la fabrication du miel... Chacune d'entre elles a son rôle, indispensable, et accomplit sa mission avec un dévouement obstiné. La butineuse parcourt les fleurs pour récupérer le nectar ou le miellat (excrétion des pucerons et des cochenilles). Elle le stocke dans son jabot et la transformation commence dès cet instant, alors qu'elle rejoint la ruche. Une fois arrivée, l'abeille butineuse régurgite le nectar ou le miellat à une abeille receveuse qui l'ingurgitera puis le régurgitera plusieurs fois avant de le déposer dans une alvéole de la ruche. Ce sont donc les sucs digestifs et la salive des abeilles qui opèrent pour fabriquer le miel. À cette étape, il est encore très liquide. Les abeilles ventileuses vont donc produire des courants d'air afin de le déshydrater, puis recouvrir l'alvéole pleine d'une fine couche de cire pour protéger cette réserve de nourriture. Pour produire 500 g de miel, ces courageuses ouvrières travaillent 7000 heures pendant lesquelles elles butinent presque 9 millions de fleurs et effectuent 17 000 voyages. 100% naturel, le miel est anti-bactérien, antioxydant, anti-inflammatoire et antiseptique. Ces propriétés se retrouvent dans tous les miels en proportions plus ou moins équivalentes selon la saison, la région ou les fleurs qui seront à l'origine du miel. Ce sont ces mêmes critères qui définiront la couleur, la texture et évidemment le goût du miel. Tout cela permettra d'orienter votre choix. S'il provient d'une même fleur à 80%, on parle de miel monofloral (acacia, lavande, bruyère). En dessous de ce taux, c'est un miel "toutes fleurs". Plus il est foncé, et plus il aura un goût typé. Privilégier les producteurs locaux est le seul moyen de s'assurer de consommer un vrai miel. À défaut, il existe plusieurs labels (AOP, AOC, IGP) qui en garantissent l'origine naturelle. Il faut faire attention aux miels produits en quantités industrielles portant des mentions comme "Mélange de miels originaires de l'UE", "Zone de récolte : Europe". Ils sont souvent allongés d'eau et de glucose. L'indice : ces "miels" ne se solidifient pas au fil du temps, à l'inverse des miels purs. Le miel se conserve à température ambiante, à l'abri de l'humidité et de la lumière. Une fois le bocal ouvert, il peut se conserver jusqu'à 2 ans. NB - Il ne faut pas donner de miel à un enfant de moins d'un an, la prudence encourageant même de l'éviter avant l'âge de 2 ans : le miel peut contenir une bactérie provocant le botulisme, une maladie neurologique qui peut affecter les plus petits.

ChefRecettes.com

Des recettes pour les chefs amateurs, les chefs passionnés, les chefs pro et les chefs débutants ! Des recettes faites avec amour, de bons ingrédients et des mains expertes.

Inscrivez-vous pour noter, commenter, et ajouter des recettes en favoris. Si vous souhaitez devenir chef et transmettre votre passion pour la cuisine à d'autres passionnés, contactez-nous.


Les recettes par catégories


Les recettes par ingrédients

ChefRecettes.com

Médiawix © 2021